La MANU: un «trasantlantique» à quai !

Le paquebot châtelleraudais !

Comme au temps des LINERS qui traversaient l’Atlantique nord en quête du ruban bleu …

Nostalgie d’une marine d’un autre temps …

Bien que nous soyons sur les rives de la Vienne, rivière de France et affluent de la Loire, il y a quelque part, un petit air de ressemblance, avec un brin d’imagination, quand on ne manque pas de rêver débout.

La comparaison n’est ni inconvenante ni encore moins outrancière, puisque Châtellerault fut port fluvial et le demeurera toujours dans les livres d’histoire et bien ancré dans les traditions locales, au point de fêter dans la joie populaire, tous les deux ans, lors de la Fête de la Vienne, en célébrant le souvenir du transport fluvial, et des bateaux qui y participaient au déplacement commercial des marchandises.

Ce soir-là, la nuit venait de s’installer, les gens se pressaient pour le pas rater les trois coups de la séance des musicales des automnales châtelleraudaises, quand je restais planté là devant ce majestueux « paquebot » de la MANU, tous feux allumés durant la nuit, qui me paraissait avoir jeté l’ancre de l’autre côté de la Vienne, au-delà du pont Camille de Hogues.

Peu importaient ses couleurs dans  la nuit parce que par définition, tout le monde – ou presque – les trouve bien belles et pleines de poésie, l’important était là où mes yeux caressaient du regard !

Les éclairages rougeâtres – presque rougissants de bonheur – des cheminées jumelles me rappelaient les autres, celles des  majestueux paquebots qui coursaient dans l’Atlantique, la plupart du temps en rouge et noir, et ces cheminées-là – devant moi – avaient, dans la nuit, un air de déjà vu chez les autres « France », ou bien parmi les « Queens » de la Cunard…et de la royale famille britannique, puis les bâtiments de la MANU, éclairés brillamment, me laissaient croire aux ponts  des transatlantiques, hébergeant des passagers par centaines dans une ambiance délurée des « années folles » …

Un mirage photographique nocturne rêvé, un peu de rêvasserie quelque part devant ce cadre majestueux !

Cliquer pour visualiser les images en grand format