Plus que des Images : un Regard

C’QUE C’EST BEAU LA PHOTOGRAPHIE !

Ils chantaient ce refrain avec enthousiasme …

Givre du matin – Photo Joël Champeaux

Lui aussi fait ses photographies avec un enthousiasme convaincu et introspectif ! 

Il a mis les images dans la boîte, cette chambre obscure, qui étaient placées devant l’objectif pour en faire une « image numérique », c’est la mode maintenant, mais pas du tout bêtement, puisque l’image n’est pas du tout muette ; bien au contraire…A vous de voir !

Ce « lui », le photographe, en Guest-star du blog pour cette nouvelle année, c’est Joël Champeaux, qui non seulement parcourt avec conviction le pavé châtelleraudais, avec ses images, mais qui ne manque pas de regarder autour de lui avec son regard, le sien…

Et reprendre, quelques-unes de ses vues, qu’il a bien voulu partager  :

Oui, bien sûr, nous savons que les britanniques nous quittent : Brexit

Retiens la vague, pour protéger les iliens de Ré : Brise-lames

La nature dans toute sa belle simplicité : Couple de Gazés

Il fait parfois froid le matin en hiver : Givre matinal

Une composition artistique qu’il fallait dénicher : Les Joncs

Un repère très photogénique : Phare de Berck  

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sa page Facebook : Joël Champeaux

Le site Web du photographe : https://www.joelchampeaux-photo.fr/

Châtellerault, photographes et photographies

Rien ne laissait présager tout cela !

Photo FH

C’était ma première photographie à Châtellerault, elle date de mai 2012 !

Reprendre avec beaucoup de conviction, et presque acharnement, le reflex pour photographier la ville mais pas toujours en genre « carte postale » bien que parfois c’est aussi utile, et de retrouver par ricochet d’autres photographes, c’est l’essentiel, et aussi d’autres photographies, et c’est heureux.

Un seul regard, une seule image manqueraient d’ouverture et de lucidité.

D’abord le photographe Dronchon, m’a dit, je passe aussi par ces lieux que vous avez photographiés ! Oui, en effet, il y a des lieux incontournables à Châtellerault pour l’imagerie et la rêverie aussi. Et clac ! quelques-unes de ses photographies furent ici même présentées, il y a déjà quelque temps et la démarche fut convaincante, et moi-même, je me suis laissé emporter à les regarder en bon spectateur, pour le plaisir des yeux. Un peu du genre, savoir regarder les autres, pour être regardé !

Et allons pour un autre tour de manivelle photographique avec lui …Remember

Cliquer pour agrandir les images

Et clic clac, c’était Dronchon !

Mais « Drochon » peut aussi cacher les images de « Champeaux »

Photo Joël Champeaux

Dans le club de « papy boomers » – moi aussi – de la photographie, sans artifices ni retouches maltraitantes des clichés, il traîne les lieux, que les autres fréquentent photographiquement parlant aussi, et voilà Champeaux aussi en photographe.

 Il ne manque pas lui également de croiser d’autres photographes, en mal de clichés originaux, autour de leur petit terrain géographique de prédilection, de la cité de Châtellerault, délimité par la « Dame » Manufacture, ex-usine d’armes, vieille de deux siècles, et le « Henri », plus ancien encore, et toujours svelte et pétillant et garantissant éternellement des clichés superbes pour les photographes qui l’ont enregistré, ceux d’aujourd’hui, et ceux qui suivront demain et après-demain… Puisqu’il n’a pas manqué de me dire : « vous faites les photos aux mêmes endroits que moi » !

Cliquer pour agrandir les images

Elémentaire, mon cher Champeaux …Les belles choses, se laissent bien regarder, et surtout photographier…comme les « belles dames »