Images & Regards

Autres Regards de FH

Coup de «black» !

…ou un coup de «blues» ?

J’ai du quitter ce Quercy, que j’aime tant !

Mon âme est mélancolique…et le coup de blues me guette pour affronter ces quelques mois qui me séparent jusqu’à le retrouver juste avant que les premières feuilles soient tombées…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et avant de le retrouver, je devrais rêvasser durant ces quelques mois :

  • à cette mangeoire d’Espédaillac, où le rossignol chante en cuisine ;

  • le GR6 ou le GR651, lequel choisir  pour marcher ? ;

  • les prunes et les noix ; le « black », le rouge du Quercy, que les anglais aiment tant depuis des siècles, mon « toubib » aussi ; les tomates et les haricots verts, du jardin d’à côté, qui ont un goût que l’on a oublié au supermarché ;

  • les biches et les écureuils croisés dans les bois du Planegrèze ;

  • la « pompe », un gâteau aux figues, de la boulangère de Thémines ; le petit « rocamadour », portion de fromage, pas les marchands du temple de Rocamadour, qui polluent le cadre, et la « Mique », accompagnée d’un jarret de l’Auberge de Lesparrot;

  • L’hôtesse de l’office de tourisme de Gramat, qui est un homme charmant, et qui m’ouvre, souvent son Internet, pour aller sur la toile du Web;

  • « Fernand », mon voisin, qui braille – comme moi – avec ses 93 piges, parce que les écureuils bouffent ses noisettes ;

  • la cazelle de LACAM, à photographier sans modération, pour que le « peintre » s’en inspire durant les soirées d’hiver ;

  • Brengues, son pain cuit au bois, et sa barque abandonnée ; le causse de Gramat, et le canyon de l’Alzou ; où les randonnées meurtrissent les mollets avec des beaux taux de dénivellation;  

  • A l’auberge des « Trois Ânes » , où celle qui cuisine, n’est pas une ânesse aux fourneaux ;

  • Mon verre de « limonade » pour épancher la soif, après chaque « rando », c’est du sucre pour mes muscles ;

  • le GPS, qui m’évitera de me perdre dans le réseau routier Lot ;

  • l’accent rocailleux des quercynois, qui veulent tant parler, pour faire me connaître leur « Païs »  alors que je le connais par le bout des doigts depuis tout ce temps;

  • la couleur ocre de la terre, qui me rappelle la latérite des pistes africaines africaine ; etc…

Finalement, je vais m’enfiler un verre de « black » du Quercy, pour noyer mon chagrin en visionnant ce diaporama !

Quercuy 2018

© 2019 Images & Regards

Theme by Anders Norén