Vieux souvenirs de JOURS de VIENNE…

Au pied du pont Henri IV, qui préside majestueusement chaque nouvelle version de JOURS de VIENNE, comme s’il officiait en Pacha du port fluvial de Châtellerault , ou bien en régisseur d’un spectacle à taille humaine et sympathique pour nous rappeler la gloire des temps anciens !

Fêtes de la cité de Châtellerault …pour nous rappeler, tous les deux ans, que la cité sait très bien faire la Fête et s’amuser…

Fête de la MANU, les années impaires !

Jours de Vienne, les années paires !

Jours de Vienne, les FERIAS de Châtellerault !

La version 2018, 2016 et 2014 de JOURS de VIENNE, se ont eu lieu et restent certainement dans nos souvenirs …

Quelques images des trois derniers JOURS de VIENNE, n’hésitez pas à entrer dans les souvenirs des artistes …et des mariniers de la Vienne !

JOURS de VIENNE 2014 ; cliquer ici 

JOURS de VIENNE 2016 ; cliquer ici 

JOURS de VIENNE 2018 ; cliquer ici 

Photo banale ou histoire banale ?

Une photo banale …c’est ainsi très souvent avec le pont Henri IV de Châtellerault.
 
Il y en a tellement de ses photos !
 
Et comme a écrit un jeune adulte, qui porte la passion de la photographie animalière, avec une des siennes, voila la 32.526 ème photographie du pont Henri IV ; une saillie sympathique pleine de bon sens …
 
Le hasard a voulu que je consulte une section de mes photos, rubrique « Pont Henri IV, archives 2016 » pour retrouver une banale photographie du pont. Banale parce que je n’avais jamais prêté attention à elle ; et il doit y en avoir certainement d’autres, dans ce cas.
 
Mais celle-ci a attiré mon attention non pas en raison de ses couleurs ou de l’ambiance dégagée mais en raison des contours des ombres !
 
Ne manquez pas de remarquer que les ombres et les lumières ont dessiné, à l’heure où l’image a été prise – un samedi matin, le 27 août 2016 à 07h42 très exactement, avec un pâle soleil à peine éveillé – un liséré doré autour des arches du pont …et des bords de la rivière au pont de la tourelle aval du pont Henri IV.
 
Vu à présent !
 
Moi, je n’avais pas noté cette ambiance cousue de fil d’or qui tisse une magnifique broderie aux pieds de cet Henri, qui m’étonnera toujours …

Mes 3 coups de cœur, rien que trois …

Mon canard a perdu, c’était un canasson …

Même pas parmi parmi les vingt premiers…

Rien gagné d’autre que le droit de participer la prochaine fois, c’est à dire dans deux ans; c’est un prix quand même, une belle consolante !

Je tente à nouveau ma chance dans un concours photo très personnel, dont je suis sûr de gagner à tous les coups; il n’y a que le plaisir que l’on se donne…

Trois coups de cœur; c’est tout ce que je retiens des nombreuses photos enregistrées, au cours de JOURS de VIENNE :

 

Le soleil de minuit à Châtellerault

NB & Colors

Henri une passion standhalienne

Cliquer pour visualiser les images

Visages de la Fête !

Jours de Vienne 2018

Châtellerault, Bords de Vienne 

Le batelier de la Loire, le sonneur, la capitaine aux longs cours, laissez donc en paix la chanteuse, le vilain jeu de mains du photographe, le vieil homme du fleuve, et en NB & Colors !

Cliquer sur les images pour les agrandir et lancer le diaporama des 7 images 

Adieu et à la prochaine !

Nuit magique dans la Vienne !

Ils étaient là les bateliers, ils ramaient, rame, rame, avec leurs embarcations d’un autre temps !

FV2_4399.JPG

JOURS de VIENNE

FV2_4406

Châtellerault est en fête !

Châtellerault fait la fête !

J’ai regardé les couleurs qui défilaient devant moi …

Ivresse dans ma tête, une rêverie de pixels dans les images ...

Nuit magique !

Henri devait être content d’entendre et de regarder comment la fête se déroulait …

Laissez-vous porter par les pixels et les couleurs !

Faire des ronds dans la Vienne !

Mon copain batelier se souvenait de moi depuis août 2016 !

Jours de Vienne 2016

Vous faites toujours de la photo ? Oui mais …

Mais quoi ? Difficile la diffusion …

Cela vous dirait un petit en barque ? Ah oui…

Quand ? Quand vous voulez …

Nous nous retrouvâmes l’après-midi auprès de sa nouvelle barque. Un nouveau modèle expérimental de sa conception, construction et gréement ! Mais elle fait 50 kilogrammes de plus, ce qui m’a obligé pour cette année à ramer de mon côté aussi …pour l’aider un peu d’autant que le courant était fort par endroits…

J’ai ramé…J’ai ramé avec plaisir en oubliant mes vieilles articulations…Et je rame encore à peu près correctement …Mais entre les coups de pagaie, j’ai pris mon Reflex, pour prendre des rafales de clichés…Il savait fort bien, mon batelier,  que cela me ferait plaisir …

Ramer et tournoyer sous les arches du pont Henri IV, et le voir sous tous les angles, des approches que je ne peut pas faire tous les jours …

Avant de le quitter, je n’ai pas manqué de sortir de ma sacoche photo, une bonne bouteille de pinard ! Même s’il paraît que maintenant même boire un  seul verre est nocif !

C’était un Saumur-Champigny

Je me suis régalé, j’espère qu’il se régalera aussi …

Au fait sa barque a été baptisée : RIGOLEEAU

Il a de l’humour mon batelier … 

Lever du jour avant la Fête…

Au pied du pont Henri IV, qui présidera majestueusement la nouvelle version de JOURS de VIENNE, épisode 2018, comme s’il officiait en Pacha du port fluvial de Châtellerault , pour nous rappeler la gloire des temps anciens !

Fêtes de la cité de Châtellerault

Fête de la MANU, les années impaires !

Jours de Vienne, les années paires !

La version 2018, de JOURS de VIENNE, se prépare…

Et les premières images avant que le rideau de la Fête se lève et que l’on entende les trois coups annonçant l’entrée des artistes …et des mariniers de la Vienne !

 

Comme un adieu !

Oui, un signal de fin !

Ce blog  « chatellerault-images.fr » tire le rideau définitivement après plus de deux années d’activité autour d’un concept qui m’a paru original avec des Posts où les textes, les images et parfois un fond musical, accompagnaient l’idée de mettre en exergue le patrimoine châtelleraudais – les vielles pierres, et l’environnement avec  des regards quelque peu décalés de notre belle cité de Châtellerault .

C’était une démarche pour aller à l’encontre de cet horrible « bashing » qui nuit tant à la cité des bords de la majestueuse Vienne.

De plus, quelques textes pour chatouiller les politiques de la localité ont été présentés avec un esprit taquin voire potache sans méchante aucune pour secouer le cocotier…

Le temps a passé et les envies  – même les plus louables – s’érodent avec le temps.

Depuis longtemps, j’avais l’impression de ramer à contre-courant en remontant en amont les eaux de la Vienne et du Clain, mais gardant l’espoir d’une relance opportune mais tout dernièrement « quelques incidents » autour du plagiat éhonté de quelques unes de mes photos m’on convaincu que le jeu n’en valait pas les posts de ce blog ! 

J’ai eu beaucoup de plaisir à jouer le webmaster sans en avoir les compétences, rencontré des belles personnes en relation avec cette activité, appris grâce à la photographie à découvrir un Pays qui n’est pas le mien et auquel je porte une certaine affection sincère mais il faut que je reconnaisse que ce n’est pas mon Pays, mais un Pays qui m’a accueilli … 

Je ne regrette jamais « les passés », ni celui-là ni les autres que j’ai eu dans ma vie, puisque je le dise très régulièrement c’est souvent inutile de regarder dans le rétroviseur préférant fixer des yeux le loin devant moi pour accroître l’envie d’aller encore plus loi !

Je reviendrai avec un autre concept plus personnel, par moi et pour moi sans aucun égoïsme …

Dire merci, mille fois merci, à tous ceux qui ont la patience de lire quelques brides de ma piètre plume !

Un clin d’œil plus qu’amical envers le journaliste Anthony Floch de la Nouvelle République et David Pascaud  qui ont plus que contribué au lancement et au développement de ce blog.

 

  

JET d’EAU Fashion !

Le slogan de la communauté du Pays Châtelleraudais  : Territoire de Talents !

C’est que je je lis bien souvent à côté du logo de la communauté des communes de pays, dans les revues et les autobus circulant en ville …

Belle de Jour

Certainement territoire de talents mais je suis le plus mal placé pour le mettre en avant, par contre s’il y a un talent devant lequel je suis en admiration, c’est le ou la responsable avec les membres des espaces verts de la municipalité qui déploient un talent fou, chaque année en période estivale, pour nous rendre le JET d’EAU encore plus talentueux que d’habitude !

Ce JET d’EAU est particulièrement beau le jour (sauf quand il est à l’arrêt)…

Ce JET d’EAU est particulièrement très très beau la nuit  (avant 22 heures 30)…

Ce JET d’EAU est encore plus beau quand les beaux jours arrivent et que les jardiniers municipaux lui donnent d’autres habits magnifiques…

Elles sont belles tes tenues d’apparat !

(cliquer pour agrandir les images…)

Et tu mes charmes tous les jours, toutes saisons confondues …

Belle de Nuit

Jour et Nuit …

L’ivresse de mes vacances

Manger, Boire du Cahors et bien rire …

Oui, cela se passe à l’Auberge Beauville, un restaurant sis à Espédaillac, d’ailleurs le seul, puisqu’il n’y en a pas d’autres …des commerces non plus.

_ch14401

Référencé élogieusement dans les guides gastronomiques, « Le Routard », « Le Petit Futé » , « Lefoonding.com », sans compter bien d’articles dans la presse et les « Posts » du monde du Web. En pays lotois, il est plus que connu le chef marmiton, de « l’Auberge Beauville », que j’ai toujours, depuis mon premier repas, baptisée, il y a sept ans, « La mangeoire d’Espédaillac » étant donné, que c’est ma cantine du mois de septembre. Et monsieur  Stéphane Rossignol, le patron, ne manque jamais de me le rappeler : oh ! vous, la mangeoire … me sert – sa cuisine du terroir – toujours avec sa gentillesse coutumière.

Jusqu’à là rien d’anormal, un cadre classique en termes de restauration, pourrait-on dire.

Mais dans cette auberge, il y a des marques ou des traces que vous ne trouverez pas ailleurs, et qui font un peu plus que sa marque de fabrique « Made chez Nous ».

Continuer la lecture de « L’ivresse de mes vacances »