Chuchotements printaniers !

Il paraît que la nature s’éveille avec le printemps…

Froissements imperceptibles, à peine entendus dans la bouche de ceux qui les ont transcrits, dans la rubrique des commentaires du blog !  

D’abord, la lettrée des collèges, anciennement maîtresse de classe à Châtellerault, qui après avoir exercé du côté de la plaine d’Ozon dans un établissement local très connu, émigrée dans les terres fouettées par le Mistral, fait remarquer : « Est-ce un effet du printemps ou d’un intérêt plus joyeux pour ce qui passe devant votre objectif, je trouve vos photos plus toniques ! » Déjà de son temps elle regardait les couleurs de ce « saule-pleureur » pour guetter, à ses teintes, la venue du printemps tant désiré après les grisailles de son hiver scolaire …

Bigre de commentaire ! Le printemps aurait également secoué ma fibre photographique… Il faut le respecter ce propos puisque les autres sont plus à même de voir plus clairement dans vous.

Cette dame, qui après avoir longtemps séjourné place de Belgique à Châtellerault, s’est retrouvée dans les Ardennes mais gardant toujours et encore, la nostalgie de son ancien lieu d’habitation ; la vie est ainsi faite, avec sa remarque : « Je viendrai donc faire un tour régulièrement sur votre blog pour admirer vos cliches, toujours réussis, de notre ville. Moi aussi j’aime y flâner avec mon appareil et si on veut se donner la peine, il y a plein de choses à découvrir ». 

« Bravo » ; Un compliment venant d’un photographe avisé est encore plus plaisant à lire ! D’autant qu’il sait parfaitement bien maîtriser la pose des « martins-pêcheurs » jusqu’à les présenter avec adresse en exposition dans une pizzeria châtelleraudaise. Ce n’est pas tous les jours qu’un photographe – même amateur – distribue des compliments photographiques.

Le regard d’une dame qui regrette un temps passé pour elle : « J’ai habité ce Chatellerault » !  Cela aura été pour elle comme un flash-back d’images de son passé avec un brin empreint de nostalgie malgré un commentaire plus que synthétique.

Lui semble s’émerveiller de consulter des images : « Très intéressant ! Merci beaucoup » ! Quelque part une envie sous-jacente d’en redécouvrir d’autres …Il ne faut pas hésiter du tout mais surtout de le faire savoir !

Cela sonne comme un coup de cornemuse bretonne dans les rues de Châtellerault, de la part du « breton de service » avec son commentaire qui n’exige pas de commentaire aucun : « Bravo ! Continuez de nous enchanter avec vos photos et leur délicieux commentaires !!!!… » Les trois points de suspension et les quatre exclamations ce sont les siennes, un peu comme si sa cornemuse sifflotait encore et encore …aux abords de la Vienne. Il ne manque plus que bagad pour l’entendre !

« Les clichés sont à nos yeux ce que la musique (choisie pour les accompagner) est à nos oreilles, délicatesse et sentimental(e). J’adore l’ensemble. Merci pour ces instants ». Là, le changement de registre est palpable et indiscutable puisque la dame use de ses talents d’écrivaine et de maître ès philosophie, pour accorder les textes du blog, les images et la musique qui les accompagne, l’Andante joyeusement connu du concerto N°21 de Mozart, une œuvre qui me transperce sérieusement le cœur et les entrailles …

Donc voilà encore une autre ritournelle musicale !

Des chuchotements qui ont été recueillis ici :

« Un Jour, Une Photo »

 

3 réponses sur “Chuchotements printaniers !”

Laisser un commentaire