La MANU: Sons & Lumières ?

Si FH se donne à cœur joie avec les lumières de la MANU, qu’elles soient roses ou orangées, d’autres déplorent le côté SONS de la MANU lors de ses séances en nocturne ! 

Une autre polémique à la MANU …

Je reçois un commentaire d’Hildephonse d’Antrey, qui mérite d’être porté à la connaissance des lecteurs : 

Après le « pavillon aérien de métal et de lumière », voilà le « paquebot châtelleraudais » et ses cheminées jumelles… Tiens, on ne parle plus des Twin Towers?

Certes le bateau brille de mille feux jusque très tard dans la nuit, même s’il ne devrait pas, c’est écrit sur le site. Les cheminées étaient roses, elles sont passées à l’orange…

FH, votre poésie est si émouvante, si spontanée, qu’on en est ému jusqu’à l’os, si si! (Merci de découvrir mon côté poétique); Mais vous oubliez un élément capital dans votre spectacle lumière : le son ! Vous faites fi du joyeux babil hystérique des gamins et autres ados déchaînes, vous n’ouïssez point le murmure subtil des enceintes Bluetooth et des moteurs des deux roues forcenés qui cherchent en vain leur chemin toute une soirée autour du Skatepark, vous êtes sourd (Mes esgourdes sont très paresseuses) aux claquements des skates qui s’entendent de très loin ! 

Bien sûr Hildephonse !

FH, que vous soyez ivre (j’aime un verre de whisky avec modération, de temps à autres; mais soyez tranquille, je n’ai pas pris de « cuite » depuis bien longtemps…) de votre bateau (soyez rassuré « mon bateau » n’est pas immatriculé à Malte) est votre droit le plus strict, la réalité est plus terre à terre pour ceux que les aménagements du site ont laissé sur le quai. Côté qualité de vie on envisage plutôt le naufrage, ce n’est pas le long fleuve tranquille dans le quartier, loin de là.

Mais ça ne se voit pas sur les photos.

Je dois vous avouer Hildephonse d’Antrey, que je suis meilleur du point de vue visuel, et cela m’avantage pour l’enregistrement des images, parce que mon oreille musicale est plus que nulle, mais j’aime bien ce morceau de Bashung qui m’énivre en l’écoutant, d’autant qu’il n’arrive pas à dormir la nuit ce sacré Gaby du rockeur français !

En tout cas monsieur Hildephonse d’Antrey, j’ai beaucoup apprécié votre prose !

Ma nuit à la MANU

Laisser un commentaire