Châtellerault: 3996 ?

Ni chiffre magique porte-bonheur ni encore moins un code accès SMS ou celui de la VISA !

Un chiffre pour un vendredi du mois d’octobre 2017, qui n’est pas du tout le titre d’une nouvelle ou d’un roman de science-fiction, à venir chez mon éditeur qui ne me connaît pas du tout, mais simplement la portée du jour de la page Facebook, qui, porte les couleurs de Châtellerault, sans avoir reçu l’agrément municipal, Images & Regards Autour de Châtellerault

C’était le vendredi qui suivait celui du « vendredi 13 » , sorte de porte-bonheur décalé.

3996 personnes touchées dans la journée du vendredi 20 octobre 2017…

C’était une gageure de se lancer dans une telle démarche avec photos à l’appui…

Pont Henri IV – Première image présentée 

Peu importe que les chiffres de la portée de cette page soient ce qu’ils sont, l’important demeure que les Images – les photographies – accompagnent la cité, alors que lors du démarrage en février 2016, bientôt deux années et plus d’un millier de photographies balancées sur la Toile du Web. Et Facebook, qui compte bien mes activités – et le surveille attentivement en parfait grand frère orwellien de l’Internet, m’indique 1.529 photographies en tant que photos du « journal » et 74, en photos de couverture et une seule photo – et indéboulonnable image de la mascotte préférée « Giulietta ».

Le « départ » engagé un peu à contre-courant des tendances, c’était le « bashing » châtelleraudais …

Passons et laissons cette rengaine à ceux qui s’y adonnent avec délectation.

Cette semaine de « topette » fut vécue autour de trois thèmes : l’automne au Lac de la forêt domaniale de Châtellerault, la nuit à la Manu et la préparation d’une présentation de photographies à la « Table du Golf » avec pour Regard, une balade conviviale autour du Lac de St Cyr, avec une ribambelle d’Images.

Cliquer pour agrandir les images

Certains ne manqueront pas de relever un côté « ego » de ma part avec ce Post, une manifestation narcissique de ma part ! Pas du tout, même si cela fait plaisir mais l’essentiel, pour moi, reste le plaisir de voir certains – et surtout certaines qui sont loin de leur ville qui les a vu naître; alors que ce soit Bordeaux, Narbonne ou Poissy – se faire un petit plaisir fugace et chaleureux – parfois le matin tôt – en regardant les coins et les recoins de leur cité des bord de la Vienne.

Merci beaucoup à celles et à ceux qui ont contribué !

Pont Henri IV – Dernière image présentée 

Laisser un commentaire